Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le blog de la famille Menguy
  • Le blog de la famille Menguy
  • : La Vie à 2, C'est Magnifique ! A 3 c'est génial. A 4 le bonheur grandit encore. Mais à 5, c'est encore mieux ! Voici un blog où vous pourrez voir comment se passe notre petite vie à trois. Vous pouvez aussi apprécier les bienfaits de la médecine sans laquelle nous n'en serions pas là.
  • Contact

Dernière info !!!

Sacha grandit à une vitesse folle.
Ewen s'affirme de plus en plus.
Mat est devenu EJE.
Gaëlle construit notre troisième bonheur !!!
Paupiette fait la java dans le ventre de sa mère !!!!

Autre Petite Blagounette

Chuck Norris
a déjà compté
jusqu´à l´infini.

Deux fois.

Archives

Nombre visiteurs

Derniers Articles

Pages

- Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog -




01-Janvier 10 196Pas facile le début de la vie de famille... La tétralogie de Fallot d'Ewen nous a permis de découvrir l'hôpital sous toutes ses formes. Heureusement, c'est un petit garçon très fort et ses parents le sont aussi. Alors nous avons combattu sa cardiopathie !!!
Maintenant, nous sommes 4 puisque Sacha nous a rejoint avec un coeur super costaud !!!
Lilypie de 6 à 18 Ticker
Lilypie Second Birthday tickers
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 16:06

 

CGT Action Sociale 44

 

  SUD Santé Sociaux 44


  FO Action Sociale 44

 

Salariés de la CC 66 : refusons la destruction de la convention.

 

Le jeudi 10 décembre : grève dans tous les établissements du 44

 

La mobilisation et la détermination des salariés et des syndicats ont permis que le projet des syndicats employeurs ait été rejeté en juin dernier.

 

Nouvelles propositions patronales = Nouvelle provocation

 

Pour conserver notre Convention Collective, RESTONS MOBILISES.

Manifestation Départementale à 10h00 devant la Direction Départementale du Travail

Tour Bretagne Place Bretagne à Nantes

Assemblée générale à la Maison des Syndicats

à 12 heures.

 

 

- Etes-vous prêts à travailler PLUS pour gagner MOINS ?

- Etes-vous prêts à ce que votre diplôme soit bradé ?

- Etes-vous prêts à accepter l’individualisation des salaires ?

- Etes-vous prêts à être sacrifiés au nom de la concurrence entre établissements (20000 doivent disparaître) ?

- Etes-vous prêts à devenir des salariés qui souffrent dans leur travail comme à France Télécom et ailleurs ?

 

Principales destructions :

 

Le projet employeur version 2 est une NOUVELLE convention. Il ne prévoit aucune « survivance de l’ancien texte ».

 

- Fin du caractère National de la CCN 66 :

Chaque employeur pourra appliquer cette convention minimaliste. La plupart des sujets de négociation seront renvoyés à la négociation locale, voir par établissement (augmentation du salaire suivant le département, congés supplémentaires…). Ceci créera des disparités entre établissements et aussi entre salariés. .

 

- Création de filières qui mettent :

FIN aux annexes qui sont le SOCLE de la convention (rémunération, congés, durée du travail…)

FIN de la référence aux métiers et les diplômes ne définiront plus obligatoirement le niveau de qualification.

 

- Introduction du salaire au mérite : individualisation du salaire (part variable) avec des primes à la fonction ou à la mission.

 

- Suppression des congés trimestriels et des congés d’ancienneté: remplacés par 5 jours pour tous à dates FIXEES par l’employeur qui seront acquis au bout de deux ans d'ancienneté

 

- Suppression de la rémunération des 3 jours de carences en cas d’arrêt maladie,

 

- Diminution du déroulement de carrière (1% par an sur 30 ans, voir 15 ans)

Perte de salaire sur une carrière pour l’éducateur spécialisé : environ 83 000 euros brut

Perte de salaire sur une carrière pour l’agent de service : environ 7 300 euros brut

Seule contrepartie pour les salariés, une revalorisation des débuts de carrière de 10%.

Pour les cadres, augmentation dés le début de carrière d’environ 400 euros brut par mois, ce qui fait sur une carrière : environ 232 000 euros brut en plus.

 

- Introduction d'une flexibilité par le biais des « forfaits jours ».pour les non cadres. L'employeur fixe la masse de travail et le nombre de jours de travail. Il n'y a plus d'horaires collectifs ni de reconnaissances des contraintes spécifiques.

 

Ces exemples ne sont qu’une partie du projet patronal, la liste des remises en cause de nos garanties collectives du travail est encore longue.

 

ENSEMBLE, refusons les propositions employeurs qui ont pour but de réduire le coût du travail mais qui auront comme conséquences de remettre en cause la qualité de l’accompagnement auprès des usagers.

 

Grève et débrayages le jeudi 10 décembre pour :

* Exprimer notre refus de la destruction de la CC66

* Rencontrer nos collègues, les informer, les mobiliser



Voici un fichier PDF de commentaires de SUD du projet patronal de convention collective : Fichier
Repost 0
Published by Mat & Galou - dans EJE
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 14:15
Ça y est ! J'ai trouvé mes deux stages. Ça n'a pas été une mince affaire. J'avais fait des démarches personnelles pendant les vacances, mais cela n'a rien donné. A la rentrée, on nous a dit qu'ils auraient des stages à nous donner. Donc, nous avons arrêté nos recherche (ceux qui n'avaient pas encore de stage). On nous a donné le nombre de structure par types :
- structures classiques (crèches, halte garderies et multi-accueils)
- structures spécialisées (accueil d'enfants porteurs de handicap)
- structures hospitalières
- structures de protection de l'enfance
Ensuite, on nous a demandé si nous étions intéressé par tel ou tel type de structure. Personne n'a levé la main pour les structures spécialisées, j'ai donc levé la main, histoire d'éviter le rush sur les autres types de structures. Le jour de répartition des stages, nous étions 3 pour 2 places. Nous avons appelé la structure pour savoir s'il pouvait y avoir une place supplémentaire. Le responsable nous a dit qu'il n'avait peut-être même pas une seule place !!! La mauvaise blague...
Il a fallut que l'on rappelle. Et en fait, il n'avait pas de place. Donc, j'étais un des rares à ne pas avoir de stage. La chose était un peu stressante. En fait, par connaissances interposées, j'ai pu trouvé un stage dans une structure spécialisée comme je le voulais. Je vais passer 8 semaines dans un IME où travaille la mère du petit Timothé que j'ai gardé pendant deux ans quand il avait entre 1 an et 3 ans.

Pour le deuxième stage, on a eu la répartition la semaine denrière. J'ai eu la chance de choisir ce que je voulais. En fait, ma stratégie était un peu la même. Je me suis mis sur le stage où il y avait le moins de personnes. J'ai choisi un stage en multi-accueil associatif. C'est ce que je voulais faire, une structure classique.

C'était un peu la guerre entre les étudiants ! Et ce n'est que le début.  Ce stage de donne pas droit à la gratification car il fait 8 semaines. Pour tous les stages de plus de 8 semaines, la nouvelle loi impose la gratification des stagiaires. C'est une bonne chose pour les stagiaires et une mauvaise chose. Un bonne chose car souvent les stagiaires font le même boulot que les salariés, il ont le droit d'avoir une reconnaissance pour leur travail. Cependant, c'est une mauvaise chose car il n'y a pas eu d'enveloppe pour payer ces gratifications. Donc les associations, ne peuvent plus prendre de stagiaires plus de 8 semaines, ou très peu... Il y a deux stages en deuxième année : un de 6 semaines et un de 10 semaines. En troisième année, il y aura un stage de 27 semaines.

Cette semaine, on est en semaine d'expression créative. On va faire des arts plastiques, de l'expression corporelle et de l'éveil musical. Ça devrait être cool...


Repost 0
Published by MatMat - dans EJE
commenter cet article